2 petites anecdotes oubliées dans notre texte initial.

 Pour notre 1ère journée au Kruger Park, nous sommes allés prendre le petit déjeuner sur une aire de pique-nique. Il y en a plusieurs dans le parc, aménagées, entretenues et gardées. En allant faire un brin de toilette, nous avons vu un bel éléphant tout près du bloc sanitaire et le gardien qui essayait de le faire partir en criant et tapant dans ses mains. L’animal n’a pas voulu partir et a fait face, à une quinzaine de mètres de nous. Nous étions 6, tous prêts à nous réfugier dans le petit bâtiment. C’était un vieux solitaire, nous a expliqué le gardien, car il avait un collier avec une balise Argos au cou. Finalement, après 2 charges d’intimidation dont l’une avec un barrissement qui a fait refluer tout le monde derrière les toilettes, l’éléphant s’est un peu éloigné pour aller vers une rivière en contrebas.

 Après le Swaziland, nous avons passé une nuit dans un petit parc, dans une région montagneuse. Nous n’avons pas vu énormément d’animaux mais, par contre, de très beau paysages. Le camp site où nous avons dormi n’était pas gardé, ni clôturé, et nous y étions les seuls. Il était situé au bord d’un cours d’eau où des animaux, dont des éléphants, vu les traces visibles, viennent parfois boire. Nous avons vite allumé un beau feu (c’est rassurant) que nous avons entretenu jusqu’au couché. Dans la soirée, le reflet de 2 yeux verts nous ont un peu inquiété, mais un coup de torche nous a rassuré : ce n’était qu’une grosse antilope. Finalement, notre nuit a été très calme, à notre grand regret.